J’inaugure ici une nouvelle rubrique avec un avis de lecture, d’un livre qui m’a plu, qui m’a marqué. Pas forcément une nouveauté, pas forcément un roman, pas forcément des livres aux auteurs connus, juste un coup de coeur.

C’était autrefois mon métier, celui de libraire, un métier que j’ai exercé avec passion durant 7 ans, avec une spécialité en littérature de jeunesse. Vous le verrez dans mes prochains coups de coeur, certains livres pour la jeunesse m’ont marquée, même en tant qu’adulte.

 

En 2016, un des livres qui m’a bouleversée, c’est celui-là : un essai de Marie Monique Robin, une documentariste qui a étudié le phénomène Monsanto, cette firme américaine qui commercialise des produits détergents (comme le Roundup), des semences OGM aussi. Une firme aux pratiques peu scrupuleuses, qui pollue la planète, qui menace les agriculteurs, qui commercialise des produits dangereux et corrompt les dirigeants.

 

9782707157034_1_75

 

Ce livre, intitulé Le Monde selon Monsanto, est sorti en 2008 en France, en plein débat sur la question OGM. On se souvient de José Bové arrachant des plans de maïs. Ce livre, qui fait écho au documentaire du même nom sorti la même année, regroupe toutes les recherches et toute la documentation rassemblée pour le documentaire.

 

 

Le livre retrace l’enquête minutieuse, précise et complète de l’auteur qui reprend chaque produit commercialisé, de manière chronologique, et pour chacun d’entre eux, explore les manigances, les mensonges auxquels l’entreprise a eu recours afin de tromper l’opinion publique, les chercheurs et bien plus encore pour imposer ses produits sur le marché.

Un livre dérangeant, qui a trouvé une résonance particulière en moi puisque ce livre m’a accompagnée lors de notre voyage aux Etats-Unis, période à laquelle j’étais enceinte. Il faut savoir que les réglementations sont différentes entre la France, l’Europe et les Etats-Unis. Je me disais que depuis la rédaction du livre, des mesures avaient pu être prises aux Etats-Unis, mais quelle ne fut pas ma surprise lors d’achats alimentaires au supermarché de lire sur le pot d’un yaourt qu’il avait été fabriqué avec du lait sans hormone de croissance bovine (hormone interdite en France) : fallait-il à ce point le spécifier, c’était donc si rare ?

Cela a pris une autre tournure et j’ai commencé à m’interroger : le pain que je mangeais était-il fabriqué à partir de blé transgénique ? Durant les 8 km de champs d’amandiers que nous avons traversés, avons-nous malgré nous respiré des vapeurs d’herbicides commercialisés par l’entreprise ? Et finalement, avais-je mis la santé de notre bébé en danger sans le savoir par manque de transparence ?

 

Ce livre fait écho à notre quotidien, nous oblige à nous questionner sur nos valeurs, sur l’alimentation que nous voulons pour nous et nos enfants, pour la planète que nous avons envie d’avoir et de laisser aux générations futures.

Plus récemment, vous avez probablement entendu parler de ce tribunal citoyen qui mettait au banc des accusés…. Monsanto. Ce tribunal, dont le procès a commence il y a plus de six mois vient de rendre son verdict et préconise la reconnaissance de « l’écocide ». Oui oui oui. On vote pour !!! Vous pouvez en savoir plus avec cet article du Monde.

Un livre toujours d’actualité donc, et que je vous recommande bien sûr ! 🙂