Avec mon amoureux, au mois de février, nous avons testé un mois sans viande. Nous avons lu sur le sujet, testé de nouveaux plats, de nouveaux ingrédients, et changé un peu notre alimentation. Nous avons aussi acheté un nouveau livre, Vegan, de Marie Laforêt.

 

Vegan, à trouver dans toutes les bonnes librairies

 

Nous nous sommes plongés dedans, et aujourd’hui, j’ai décidé de réaliser la lait d’amandes. J’achète déjà des laits végétaux, notamment du lait de soja, pour la confection de mes yaourts, mais j’adore plus que tout l’amande (surtout en frangipane, il faut bien l’avouer). J’adore le goût doux et délicat du lait d’amandes et quand on sait que les laits végétaux sont faits à base d’eau, je me suis dit que ça ne devait pas être sorcier.

Go, je me suis lancée.
Pour la recette, ce n’est vraiment pas sorcier; il suffit juste d’anticiper car il faut faire tremper 100 grammes d’amandes dans 1 litre d’eau la veille.

 

Trempage des amandes, c’est parti !

Trempage des amandes : après la nuit dans l’eau

 

Une fois les amandes trempées, il faut les mixer (avec un mixeur à pied) et on obtient un liquide un peu mousseux, à passer au chinois.
Je me suis servie de compresses stériles qu’il nous restait de la chute en vélo de mon amoureux… 🙂

 

Ca mousse !

Ça mousse !

La chair des amandes mixées

La pulpe :)

La pulpe 🙂

 

Après avoir filtré tout le liquide, presse l’étamine; Tu peux récupérer l’okara (la chair des amandes) pour en faire des galettes végétales, ou sinon, zou, au compost !

 

L'okara

L’okara

 

Et voilà !
J’ai envie de dire: simple comme bonjour !

 

Mmmmmhhh, il ne reste plus qu’à faire des gaufres !

 

Pour ce qui est du goût, vraiment, c’est top ! Je n’ai pas rajouté de sucre (le livre stipule que l’on peut rajouter 2 cuillères à soupe de sirop d’agave) car le goût est très bien comme ça ! Le lait est vraiment doux, sans pellicule qui pourraient rester sur la langue.


Et toi, es-tu déjà adepte des laits végétaux ? As-tu envie de tester ? Et de le faire toi-même ?