Aujourd’hui, je vous emmène dans l’atelier de Poussière des Rues et dans l’univers de Céline (oui une autre Céline !) une créatrice étonnante et éclectique.

Nous nous sommes rencontrées à une formation pour créatrices, et la richesse de son univers m’a tout de suite conquise !

 

 

C’est quoi Poussière des Rues ?

Des bijoux (des boucles d’oreilles, des colliers, des bracelets tous plus jolis les uns que les autres), de la décoration, des poche à livres, des guirlandesTout est fait main bien sûr, dans son atelier qui vient de déménager de Pantin à Lyon. Des créations douces et délicates, des jolies couleurs.

J’adore la collection de boucles d’oreilles « Clairière », elles ont un petit côté ethnique que j’adore, et des petites perles toutes discrètes !

Des univers totalement différents mais qui permettent à Céline de varier les plaisirs, de créer selon son humeur ou ses envies, selon son inspiration.

 

 

 

Mais attend, Céline c’est qui ? Et puis, ça vient d’où ce nom ?

Céline, c’est une jeune maman, une créatrice éducatrice de formation qui vient de quitter son boulot pour se consacrer entièrement à la création (oui oui). Une jeune femme diplômée des Beaux Arts de Lyon (ah oui quand même), passionnée de voyages (Chine, Japon Europe, Afrique : ah oui oui quand même).

Céline a toujours baigné dans l’univers manuel avec ses parents qui l’ont initiée. Un bac Art et un diplôme aux Beaux Arts plus tard, un travail plus poussé en sculpture et en dessin durant ses études : le tout s’est transformé en vrai passion et l’a amenée à en faire son métier.

 

 

« Poussière des Rues« : un nom un peu mystérieux, tu ne trouves pas ?

De fait de son activité professionnelle, Céline a été « éduc de rue », c’est-à-dire qu’elle a travaillé dans les quartiers sensibles après d’adolescents; tu comprends donc une partie de son nom de créatrice 🙂
Et puis, Céline voulait un mot renvoyant à tout ce qui est volatile, à la légèreté, qui ne se pose pas; le mot Poussière s’est donc imposé.

 

 

Les inspirations de Céline ?

Ses voyages, des images, des couleurs, des formes vues lors de ses balades. Des expositions, des créations, des blogs, des magazines : voilà ce qui nourrit l’imagination de Céline pour créer.

 

 

Son atelier ?

En plein déménagement je te disais ! Un petit aperçu pour l’instant, mais le nouvel atelier est en cours d’aménagement…

 

 

Les bonnes adresses de Céline (là où elle pourrait vider son compte en banque)

Nat et Nin, la boutique Summertime à Lyon, Monoprix tout simplement.

– Les Tissus Atelier Brunette et France Duval-Stalla la font craquer.

 

Où retrouver Poussière des Rues ?

Plein d’adresses pour retrouver toutes les créations de Céline :

Sur son site (et son blog), sa boutique en ligne, sa boutique Dawanda, sa boutique Etsy et Facebook !