Bon, on ne va pas se mentir, visiter une ville avec un enfant, ce n’est pas la même que lorsqu’on avait 20 ans, qu’on était libres comme l’air et qu’on partait avec notre sac à dos sur un coup de tête. Les beaux jours vont bientôt arriver, et avec la promesse de cargaisons de petits Français qui vont venir nous rendre visite ! Si vous aussi vous avez l’intention de venir visiter « La ville des Ours », je vous donne quelques bons plans pour visiter Berlin kinderfriendly de part mon expérience, donc plutôt adapté avec un enfant en bas-âge.

 

Berlin regorge de parcs où les équipements de chacun rivalisent d’imagination et d’originalité. Il y en a pour tous les goûts et pour tous les âges. Nous utilisons ce site, Berlin Playgrounds, réalisé par un papa, qui a testé une bonne bonne partie des parcs de Berlin et les a classé par catégorie et zone géographique. Chaque fiche de parc contient beaucoup de photos, et bien sûr une petite carte interactive pour localiser le parc en question. Et comme chez nous on n’est jamais à l’abri d’une bonne petite pluie et/ou d’un peu de vent et de froid, ce papa a aussi repéré les parcs en intérieur.

 

 

Faire une grande balade à vélo pour découvrir les parcs, lacs, (et aussi donc aires de jeux) alentours, profiter de la nature de Berlin (car oui Berlin ce n’est pas que la ville). Comment ça ton enfant ne sait pas faire de vélo ? Comment ça, « je les entends déjà se plaindre que c’est trop loin ! » ? Mais non, à Berlin, tu peux louer une remorque à vélo dans laquelle tu fous tes gamins, ton maillot de bains et ton pique nique (et tes bières) bien entendu et tu explores les 620 kms de pistes cyclables berlinoises (ouais ouais) sans contraintes (ne nourris pas trop tes enfants par contre car ça pèse trop lourd sur le chemin du retour !) Tu peux en louer ici pour 10€ par jour chez Fahrradstation qui possède plusieurs boutiques dans Berlin.

 

Photo www.zweiradkraft.com

 

Faire un tour street art de la ville : Berlin regorge de multiples fresques, des grandes et des minuscules. Il est intéressant de les découvrir avec les enfants; on peut même combiner la balade en vélo et le tour street art ! Des idées de circuits gratuits ici sur le site Free tours by foot ou sinon vous pouvez trouver des circuits plus longs, et payants comme par exemple sur le site de la ville de Berlin. Quoiqu’il en soit, ouvrez grand les yeux à chacune de vos balades, il y en a de partout, c’est un régal ! Pas le temps pour un grand tour ? Enfants trop pénibles qui ne veulent pas marcher ? Vous pouvez juste vous rendre au Café Cinéma, à côté des Hackesche Höfe, et dans cette petite ruelle, profitez de très nombreux dessins (quand je dis très nombreux c’est très nombreux).

 

Photo Benoît Frachebourg

 

Se ruiner dans les photomatons de la ville. Une des choses que je fais sans arrêt ici, pour n’importe quelle occasion, c’est d’aller me débarrasser de 2€ dans un photomaton de la ville pour immortaliser des petits moments de vie. On fait un photomaton tous les mois avec ma fille qui est devenue une vraie habituée (même pas peur du flash), et c’est l’occasion de bien se marrer, et pour les touristes d’immortaliser leur passage à Berlin.
Alors non je vous vois venir : « oui mais bon des photomaton, c’est bien à la gare quand tu fais ta photo d’identité ? ». Et bien non. Ici, on parle du vrai photomaton, esprit Amélie Poulain, le vrai, celui en noir et blanc, la photo argentique. Ces anciens photomatons sont restaurés par un collectif allemand, Photoautomat, depuis 2004, comme en parle cet article du Monde de 2009. Vous pouvez retrouver les emplacement sur leur site, où alors faire confiance à la vie que vous allez en croiser un !

 

Voici les choses que je vous conseille, que nous avons faites et que nous aimons faire, dans notre vie quotidienne de Berlinois avec une petite fille de deux ans. Je ne souhaitais pas vous donner des idées de choses que nous n’avons pas faites, pour ça, il y a les guides de voyage. Quand notre fille sera plus grande, on testera d’autres choses, adaptées à son âge (et je vous écrirai un autre article avec tous mes nouveaux bons plans assurément). Mais à deux ans, la vraie vie se résume souvent à un bon toboggan, un goûter et quelques écureuils après courir.
Selon l’âge de votre enfant, il y a plein de possibilités, des musées, des attractions, toutes ces choses que vous trouverez dans les guides de voyage classiques, et aussi dans les guide de voyages pour enfants et notamment l’incontournable guide berlinois « Berlin mit Kind » (uniquement en allemand)

Alors, vous arrivez quand ?