L’atelier

 

Je vous présente l’endroit où je travaille. Une pièce rien qu’à moi – la chance ! – , avec la vue sur les montagnes.
Une pièce décorée par mes soins, riche de souvenirs et d’histoires.

J’adore chiner, et je collectionne les boîtes en fer, aux jolies couleurs.
Ces feutres Stabilo, je les ai découverts lors d’un été que je passais en Allemagne il y a 15 ans, toutes les adolescentes d’alors avaient ces feutres que je n’avais jamais vus en France…
Aujourd’hui, je ne peux plus m’en passer !

J’ai trouvé il y a quelques années ces vieux plumiers, à la brocante des Quais de Grenoble (si jamais vous voulez me rencontrer, vous m’y verrez sûrement :) )

Ils accueillent aujourd’hui ma collection de masking tape – j’en suis folle ! – et c’est un plaisir de voir leurs couleurs, leurs motifs.

La brocante, c’est une affaire de famille. ce sont mes parents qui ont trouvé cette plaque, une aubaine pour moi qui suis née un vendredi 13 !

(Le recto de cette plaque est plus évocateur et annonce « Aujourd’hui 13, jour de chance »)

Du haut de son perchoir, Célestine, la mascotte d’Haute Comme 3 Pommes, me surveille.

Une petite grenouille que je tiens de mon enfance, et qui me rappelle, mine de rien, ces joyeux souvenirs et l’insouciance de ces instants d’enfance.

 

De nombreux livres de couture dans lesquels je puise de l’inspiration, une machine à coudre d’enfant vintage qui ressemble comme deux gouttes d’eau à celle que j’utilisais en 1993 lorsque j’étais enfant.

Mes machines à coudre reposent sur un bureau crée par mon papa.

Celle de gauche me suit depuis mes débuts en couture et ne m’a jamais lâchée ! J’ai pourtant parfois pesté contre elle !

Voilà mon univers, un univers où je me sens bien et où je peux créer en toute sérénité.
Ces objets, parfois anodins, m’accompagnent, et avec eux le souvenir de personnes disparues et/ou chères à mon coeur.

Elles ont fait de moi ce que je suis aujourd’hui et leur présence à travers ces objets me rassurent et me donnent chaque jour l’envie d’aller plus loin.