Début avril, Célestine et moi, on est parties prendre l’air, on est parties à l’aventure.

Ce voyage à New York me tendait les bras depuis 10 ans, et avant de voguer vers d’autres aventures et d’inaugurer ma troisième décennie, c’était décidé, on a pris les billets, fait nos réservations.

 

IMG-20150416-WA0001

Célestine vous salue bien !

 

Ce fut 10 jours riches, forts en émotions, en découvertes, en photos (1700 au compteur, mais je vous en ferai grâce). De l’Empire State Building à Central Park, en passant par le MoMa et le Musée d’Histoire Naturelle, Grand Central, Brooklyn, Williamsburg, le mémorial du 11 septembre (entre autres), nous n’avons pas chômé et bien usé nos baskets.

Nous avons aussi découvert le mode de vie à l’américaine, où tout va vite, où tout se voit en grand, des buildings aux portions alimentaires, où on fait du sport, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, une vie de consommation où on ne recycle que très peu.

 

IMG_0557

Les reflets des lumières de Times Square

Rockefeller Center by night

Le Rockefeller Center by night

IMG_1202

Le One World Trade Center depuis l’Empire State Building

 

 

Le New York des gourmandes, c’est des donuts plein de sucre (et de gras, mais ça c’est un détail), des burgers à se damner chez Umami, des salades au quinoa et au kale absolument délicieuses chez Fresh and Co, le meilleur cheesecake de ma vie chez Eileen Cheesecake, des cupcakes moelleux chez Amy’s Bread au Chelsea Market, un muffin à la citrouille du tonnerre chez Sarabeth’s Bakery, bref, vous l’aurez compris, je n’ai pas oublié de manger.

 

LE Red Velvet !

LE Red Velvet !

 

Le manioc à Chinatown, un jour de marché

Le manioc à Chinatown, un jour de marché

 

Le New York des créatives, c’est notamment The Ink Pad, chez qui je suis allée me délester de quelques dollars (non, je ne vous dirai pas combien). The Ink Pad, c’est le royaume du tampon, le domaine des créatives, le temple des adeptes du scrapbooking. Du tampon du sol au plafond.

Je n’ai pas tenté ma chance dans les boutique de tissus, ah si, une, mais devant l’énormité du stock et la quasi absence de coton de ce marchand qui me collait aux basques dans tout le magasin, je suis repartie bredouille. Il faut dire que ç’aurait été indécent de revenir avec du tissu sachant le stock que j’ai à la maison.

 

La folie des rubans !

La folie des rubans !

 

New York, c’est des moments à flâner dans Central Park avec des vélos, découvrir de chouettes quartiers tranquilles un peu bobos comme Nolita et West Village, découvrir de petites boutiques sympas à Williamsburg, une librairie à Brooklyn avec des illustrateurs français en vitrine, traverser le pont de Brooklyn de jour, revenir par le Williamsburg Bridge de nuit, l’émotion au Mémorial du 11 Septembre devant les photos de tous les disparus, admirer la ville de nuit du haut du Rockefeller Center, les cheveux au vent.

 

La Statue de la Liberté, magistrale.

La Statue de la Liberté, magistrale.

 

Le quartier d'affaires et le One Wolrd Trade Center

Le quartier d’affaires et le One Wolrd Trade Center

 

Art de rue en direction de Brooklyn

Art de rue en direction de Brooklyn

 

New York, c’était 1 donuts par jour, 3 burgers en 10 jours, 80 km à pied, 1700 photos, 3 musées, 5 pique-nique, 10km à vélo (entre autres).

Et vous, New York, y êtes-vous déjà allés ? Vous en rêvez ? Ou alors, jamais de la vie ?